Wind drift

dessin au sable et colle, 450 x 1300 cm, 
janvier 2013
production Centre Pompidou-Metz – collection Fondation François Schneider

  • Wind drift
    Une Brève histoire des lignes – Centre Pompidou Metz, © Rémi Villaggi
    1 / 4
  • Wind drift
    Talents Contemporains – fondation François Schneider, © FFS- Steeve Constanty
    2 / 4
  • Wind drift
    Talents Contemporains – fondation François Schneider, © FFS- Steeve Constanty
    3 / 4
  • Wind drift
    Talents Contemporains – fondation François Schneider, © FFS- Steeve Constanty
    4 / 4

Wind Drift propose un détournement formel et conceptuel des données objectives, flux et statistiques, que la société produit pour se donner des repères.

Coupées de leur contexte, elles sont ramenées à leur pure abstraction et deviennent des signes graphiques et poétiques aux interprétations ouvertes. Une topographie du vent, élément par essence insaisissable, est ici recomposée. 

S’inspirant de cartes réelles, Wind Drift présente la trêve impossible du vent suspendu dans sa course, traduit dans la carte en flèches tourbillonnant comme un essaim ou un vol d’étourneaux. Le sable, élément charrié par le vent, est utilisé pour matérialiser les lignes de force du souffle, l’incertitude et l’impermanence d’un mouvement.

exposition Les Territoires de l’eau, Fondation François-Schneider, Wattwiller, Fr.

exposition Escutar as aguas, Museo do dinheiro Lisbonne, Pt.

exposition Talents Contemporains, Fondation François-Schneider, Wattwiller, Fr.

exposition Une brève histoire des lignes, Centre Pompidou-Metz, Fr.