Château de sable

dessin au sable sur le mur, 60 X 350 cm chacun, 
septembre 2012 

  • Chateau de sable
    bourse de la ville – c.a.c. Genève, © Sonia Chanel
    1 / 5
  • Chateau de sable
    bourse de la ville – c.a.c. Genève, © Sonia Chanel
    2 / 5
  • Chateau de sable
    bourse de la ville – c.a.c. Genève, © Sonia Chanel
    3 / 5
  • Chateau de sable
    Installations – galerie Sandra Recio Genève, © Benoît Billotte
    4 / 5
  • Chateau de sable
    Installations – galerie Sandra Recio Genève, © Benoît Billotte
    5 / 5

Château de sable présente des bâtiments aux silhouettes en perpétuelle extension. Cette soif de hauteur, proche de l’acte démiurgique, est expression de pouvoir et de supériorité. 

L’ossature et l’alternance des surfaces vitrées constituent alors des « mur-rideaux » aux lignes graphiques fortes qui accentuent l’élévation de l’édifice. Une dynamique ascendante, tant optique que physique, ne cesse d’étirer la construction. Des colosses aux pieds d’argile semblent alors se multiplier dans les mégalopoles contemporaines. 

Château de sable, par le matériau utilisé, rappelle que toute chose se désagrège et que l’érosion des roches comme celle des grattes ciel, et finalement de nos espaces de vie, est immuable. Les grains de sable sont les restes, les ruines d’un monde qui n’est déjà plus, tout comme ces édifices qui tôt ou tard reviendront à l’état de poussière et dont seul une imagerie subsistera.

exposition Re/evolution, Cinnamon Colomboscope festival, Colombo, Lk

exposition Installations, Studio Sandra Recio, Genève, Ch.

exposition Monument, Musée des Beaux Arts – Calais et Frac Basse Normandie – Caen, Fr.

exposition Bourses Fonds Berthoud, Lissignol-Chevalier et Galland, c.a.c., Genève, Ch.